Copie de IMG_4828
LES BIENFAITS DE L’ART-THÉRAPIE
09/07/2018
NAÎTRE À SOI-MÊME
05/10/2019

AVRIL, le mois qui voit les fêtes de Pâques, le jour de la Terre et le printemps arriver…

 

Je ne sais pas pour vous mais pour moi, le mois d’avril fut foisonnant d’expériences propres à la naissance et à la renaissance, tant au sens littéral que métaphorique du terme. Bien que la mise en ligne de mon site web survenait le jour marquant l’équinoxe du printemps, pour ceux inscrits à mon infolettre, c’est le 17 avril au matin que vous receviez dans votre boîte courriel un message d’invitation à découvrir les fruits d’un labeur professionnel enfin accompli.

 

 

| DONNER NAISSANCE |

Certains s’en seront peut-être aperçu, au moment de lancer mon site web j’étais enceinte de 36 semaines. Curieusement la vie que j’ai porté pendant près de 9 mois a elle aussi vu le jour le 17 avril dernier. Un bébé du printemps en bonne santé qui s’adapte en douceur à sa nouvelle vie extra-utérine. Bien que cela comportait de nombreux défis, j’ai beaucoup aimé entrer dans cette grande aventure de création sur deux volets à la fois, tant au niveau professionnel que personnel.

Nous sommes tous créateurs de notre vie et pour moi, être une art-thérapeute consiste à accompagner les êtres humains dans leur processus de croissance qui passe par des processus de création et de co-création et qui ressemblent aux cycles de la nature: intention, idéation, gestation, création, expression. En vivant la mise au monde tant de ma fille que de mon entreprise, j’ai expérimenté les défis et les joies d’un processus créatif. Au final, je réalise que lorsque je facilite des ateliers en art-thérapie, j’accompagne la vie et toutes les fascinantes manières qu’elle a de nous traverser nous, les humains.

 

 

Ce que la chenille appelle la fin du monde, le maître l’appelle papillon.

-Richard Bach

 

 

Le papillon, symbole de transformation

Dans ce printemps timide, tandis que nous croyons que la nature dort encore, celle-ci s’éveille silencieusement en nous et autour de nous et s’apprête à dévoiler les trésors fécondés durant les mois d’hiver. Pour le mois d’avril j’ai choisi d’explorer sur mon fil d’actualité Facebook, le symbole du papillon.

Le mois d’avril débutait donc avec la question suivante: En situant votre vie dans un contexte de création, de croissance et de transformation, dans quelle phase de celle-ci diriez-vous être actuellement?

À l’étape

– De l’œuf, l’intention
– De la larve, l’idéation
– Du cocon, la gestation
– Du papillon, l’expression

 

[ AVRIL PAPILLON | SYMBOLE DE TRANSFORMATION ]À chaque mois un symbole sera exploré pour vous accompagner dans une réflexion personnelle. Dans ce printemps timide, tandis que nous croyons que la nature dort encore, celle-ci s'éveille silencieusement en nous et autour de nous et s'apprête à dévoiler les trésors fécondés durant les mois d'hiver. Et vous? Êtes vous à l’étape – De l’œuf- De la larve- Du coconou- Du papillon ~« Ce que la chenille appelle la fin du monde, le maître lui l’appelle le papillon »-Richard BachCitation de Richard BachVidéo © marieevelaflamme.com

Posted by Marie-Ève Laflamme Art-thérapie on Tuesday, April 2, 2019

Le processus de croissance, de transformation, de transmutation a son propre rythme, son propre cycle.

Aujourd’hui le 30 avril, ma dernière grand-mère encore vivante sur cette terre quittait ce monde à 9h du matin. Pour être bien honnête avec vous, après avoir traversé la naissance de ma fille je n’avais pas planifié créer dans les mois qui suivent un premier billet de blogue. Étrangement, le départ et la délivrance que ma grand-mère Thérèse vit aujourd’hui en ce dernier jour du mois d’avril m’a donné l’élan spontané d’investir mes créations et de partager avec vous cette dernière réflexion.

View this post on Instagram

LE DERNIER CYCLE DE VIE Lorsque vous êtes au chevet d'une personne mourante, insistez toujours sur ce qu'elle a accompli et réussi. Aidez-la à se sentir aussi positive et aussi satisfaite de sa vie que possible. Mettez l'accent sur ses qualités et non sur ses faiblesses. Une personne à l'approche de la mort est souvent extrêmement vulnérable à la culpabilité, au regret et à la dépression. Permettez-lui de les exprimer librement, écoutez-là et faites lui sentir que vous êtes sensible à ses paroles. À l'homme qui s'est écrié "Pensez-vous que Dieu me pardonnera jamais mes péchés?" je répondrais ceci: « le pardon est déjà dans la nature de Dieu » L'erreur est humaine, et le pardon divin. Mais : Pouvez-vous véritablement vous pardonner à vous-même? voilà la vraie question! Vous pourrez être d'un secours inestimable à une personne arrivée au terme de sa vie, si vous lui permettez d'envisager l'approche de la mort comme le temps de la réconciliation et du bilan. Encouragez-la à se réconcilier avec ses amis et parents, et à purifier son coeur de la moindre trace de haine ou de ressentiment. Toutes les religions mettent l'accent sur le pouvoir du pardon. A aucun moment ce pouvoir ne s'avère plus nécessaire,ni n'est plus profondément ressenti, que lorsqu'une personne est sur le point de mourir. En pardonnant et en recevant le pardon, nous nous purifions de l'obscurité de nos actes et nous préparons le plus complètement possible à notre voyage à travers la mort. ~Le livre Tibétain Image: La main de ma grand-mère et la main de ma fille #cyclelife #àlarencontredesoi #marieevelaflammearttherapie

A post shared by à la rencontre de Soi (@marieevelaflamme_arttherapie) on

 

 

Le jour de la Terre, Pâques, l’arrivée du printemps… Quels beaux moments rituels pour interroger ce qui nous habite et ce qui cherche à naître en nous! Aujourd’hui les seins gonflés de lait j’ai envie de vous demander quelle est la création en vous qui voudrait être nourrie.

 

Tu aurais eu 90 ans aujourd’hui grand-maman! Mais il y a 3 jours, tu retournais à la terre et j’écrivais ce premier vrai…

Posted by Marie-Ève Laflamme Art-thérapie on Friday, May 3, 2019

 

C’est d’ailleurs avec cette dernière réflexion que je prépare LA GRAINE comme symbole à explorer pour le mois de MAI. Dans toutes ces naissances et renaissances, je nous invite à la compassion et à la bienveillance. Merci de me lire et n’ hésitez pas à interagir avec moi pour me partager vos réflexions et engager de belles discussions. Merci à tous ceux qui ont pris le temps de m’écrire lors du lancement d’ À la rencontre de soi – Le Blogue

Encore une fois un heureux printemps à vous!

Marie-Ève

Vous avez aimé cet article ? Pour recevoir les futurs articles, inscrivez-vous à l’infolettre.